Baumanière 🌼 Les Baux de Provence

Hello tout le monde ! En ce début de week-end, je vous propose un joli billet sur l’un des plus prestigieux établissements de ProvenceBaumanière Les Baux de Provence, une institution gastronomique et hôtelière !

Et nous voilà partis, sous un soleil d’été, dans les  Bouches-du-Rhône. C’était la première fois que nous visitions le fameux royaume de pierre au coeur des Alpilles avec toute sa culture et son patrimoine.

Cette fois-ci, nous avions choisi de vivre un séjour 100% gastronomique 😉

Un cadre luxueux en pleine nature

Baumanière est un hôtel de charme 5 étoiles qui représente tout à fait l’art de vivre authentique. Ce lieu d’exception allie merveilleusement bien élégance et simplicité.

Le domaine s’étend sur 20 hectares et compte 54 chambres et suites réparties en 5 maisons : L’Oustau, le Manoir, Carita & Flora, Guigou. Il dispose aussi de 3 piscines, 1 spa et 2 restaurants : l’Oustau de Baumanière, deux étoiles Michelin, et La Cabro d’Or.

 

Une histoire de famille

Le propriétaire Jean-André Charial, petit fils de Raymond Thuilier, est né en 1943, date à laquelle son grand père a acheté un mas provençal éloigné des grands axes et a décidé d’en faire un lieu unique.

L’Oustau sera inauguré en 1945 par Georges Pompidou. En 1954, les cuisines obtiennent 3 étoiles au guide Michelin. Baumanière devient l’adresse où se croisent têtes couronnées, hommes de lettres et artistes mais aussi de nombreuses personnalités, gastronomes et touristes. Pour la petite histoire, ce fut le premier établissement d’un nouveau genre, et premier relais & Châteaux du monde ✨

Après ses études HEC en 1969, Monsieur Charial rejoint son grand-père. Ils travailleront main dans la main durant 24 ans.

Depuis 1993, Jean-André Charial et son épouse Geneviève n’ont cessé de développer le savoir faire de Baumanière et ont réalisé des travaux d’amélioration et d’agrandissement.

L’Oustau de Baumanière a fêté ses 70 ans  en 2015, et s’est associé à La Cabro d’Or dans le but de créer une seule entité : Baumanière Les Baux de Provence. Leur volonté : aller de l’avant et s’adapter à l’air du temps sans oublier les valeurs.

Tout cela m’a permis de comprendre l’histoire de Baumanière et sa renommée, un mythe qui n’en finit plus de se réinventer.

 

L’Ousteau de Baumanière, une table aux 2 étoiles

Créativité et raffinement dans un cadre exceptionnel !

Depuis Mars 2015, un nouveau Chef exécutif est aux commandes de ce restaurant gastronomique mythique. Monsieur Charial a confié les cuisines au Chef Glenn Viel. Ce dernier bouscule l’histoire. Il renouvelle la carte et apporte sa touche tout en respectant la tradition et en menant le restaurant vers la modernité. Tout est mis en place pour une 3ème étoile.


Nous avons eu la chance de déguster des nouveaux plats du terroir provençal mais aussi des grands classiques.

Le dîner a commencé par un apéritif autour de la mer : chou-fleur cuit et cru, anguille et poutargue (photo à gauche), suivi d’une entrée très originale : marinade et mousse de rouget, écailles croustillantes (un plat du grand père) & socca. J’ai été agréablement surprise par les différentes textures dans l’assiette.

Premier plat :

Thon rouge ikejime (à la japonaise), chiffonnade de  jambon cru , fenouil sur pierre chaude, romarin & piment d’Espelette. Le poisson est servi avec un pain à la farine de petit épeautre.

Le service est efficace et attentionné, d’une rare perfection 🙌

Deuxième plat :

Gigot d’agneau de lait & gratin dauphinois (tradition Baumanière pour 2 pers), accompagné d’un pain aux herbes de Provence. Le directeur de salle a préparé la viande devant nous et juste en regardant la découpe, nous savions déjà qu’il serait très tendre. C’était divin, le meilleur gigot de toute ma vie (maman ne m’en veut pas !!)

Nous avons été bluffés par le goût des produits autant le poisson que la viande.

Côté douceur :

Pré-dessert : sorbet pomme betterave et jus glacé

Dessert : La poire, cuite en croûte de noix & réduction de vinaigre de Xérès.

La générosité de ce dessert m’a séduite, très gourmand et d’une grande finesse. Le jeune pâtissier Brandon Dehan livre toute sa créativité dans les pâtisseries du restaurant. Pour information, il a été élu Jeune Pâtissier 2019 par le Gault & Millau.

Ce que j’ai aimé :

Les plus :

Pour info :

– Menu déjeuner du lundi au vendredi 95 €

– Menu légumes 135 €

– Menu Balade des Baux 220 €

Tarif par personne et hors boissons

– Des cours d’oenologie, boulangerie et pâtisserie sont possibles sur demande.

Les lieux de vie

Le propriétaire est en quête constante d’authenticité. Aucune chambre ne ressemble à une autre, elles sont toutes uniques avec leur propre personnalité.

Nous avons séjourné au sein du Mas Flora dont le décor provençal et l’esprit chaleureux nous ont charmés. Son style associe parfaitement bien le passé et le présent. Le mas se trouve entre Le Manoir et La Cabro d’Or, en plein coeur des jardins. Notre chambre, au calme, était ouverte sur une terrasse privative, une véritable invitation à la détente…

 

Ce que j’ai aimé :

Le lendemain matin, après notre petit-déjeuner, nous nous sommes baladés dans ce décor enchanteur et romantique. Le Manoir est une ancienne bâtisse du XVIIIè siècle au style champêtre. C’est un peu comme un petit coin secret où le temps s’arrête, mon coup de coeur du domaine 😍

Le Manoir avec sa végétation luxuriante et son magnifique platane ancestral sont très paisibles, nous avons fait le plein d’évasion.

A côté du court de tennis, Baumanière possède son potager bio. J’ai pu goûter les fameux petits pois crus ! Un délice…

L’espace comprend également une aire de jeux pour les enfants (balançoires, tennis de table…), un enclos avec des chèvres et un spa de 500m2 ouvert sur l’extérieur. Il est composé de 6 cabines de soins, d’un espace fitness avec une salle de relaxation et hammam.

La Cabro d’Or  : partage et convivialité

A l’heure du déjeuner, l’atmosphère se veut plus décontractée. Depuis 2001, le Chef Michel Hulin élabore une cuisine savoureuse avec des produits locaux. Il met à l’honneur tout son savoir-faire dans des plats délicats et de saison. Le menu du jour s’adapte aux produits du marché.

Nous nous sommes installés en terrasse avec une magnifique vue sur le jardin et la fontaine.

Pour se mettre en appétit : Focaccia pissaladière et gaspacho à l’orange & moule.

L’entrée : L’oreiller de volaille fermière fondante, morilles en carbonara et asperges petits pois et févettes.

Le plat : Dos de cabillaud poché à la vapeur douce, fenouils croquants aux coquillages, confit d’aubergine au jus d’une bisque, rouille mousseuse.

Le dessert : Millefeuille d’aubergine caramélisée, mousseline de fenouil et crème glacée au parfum d’épices, huile d’olive vanillée.

Ce que j’ai aimé :

Pour info :

– Menu déjeuner du lundi au samedi 59 €, sauf jours fériés (deux verres compris)

– Menu Gourmandise 85 €

Tarif par personne et hors boissons

– depuis 2015, la Cabro d’Or propose un espace dédié au partage, la table d’hôtes.

Menu de la Table d’Hôtes 33 €

 


Avant de quitter ce paradis, n’hésitez pas à rapporter chez vous un p’tit bout de Baumanière. La boutique présente un large choix de produits : huile d’olive, confitures, vaisselle, objets déco, sans oublier le vin de la cuvée, L’Affectif, par Jean-André Charial.


BAUMANIERE

Mas de Baumanière
13520 Les Baux-de-Provence

04 90 54 33 07


Les Baux de Provence, l’un des plus beaux villages de France

Que rêver de mieux que s’offrir une escapade romantique au sein de la capitale provençale de l’art de vivre ?

Les Baux de Provence offrent un magnifique panorama. La cité, dominée par une forteresse aujourd’hui en ruine, bénéficie d’un remarquable patrimoine médiéval. Nous nous sommes promenés dans les ruelles du village, à la découverte du château et des vestiges tout en profitant des jolies boutiques.

Nous reviendrons certainement avant l’été pour visiter plus longuement le coin et les expositions incontournables des Carrières de Lumières.

En voiture, sur le trajet du retour, nous avons pu apercevoir le massif des Alpilles ainsi que le site Archéologique de Glanum, une cité antique de l’empire romain, sur la commune de Saint-Rémy-de-Provence.


A très vite pour une prochaine découverte 😘

 

Share:
0 comments so far.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VIDÉOS